Get Adobe Flash player

 

Objectif Strasbourg de Richard Seiler paru 
aux Editions de la Nuée
Bleue le 27 août 2013


Objectifs Strasbourg de Richard seiler

C’était il y a 70 ans, le 6 septembre 1943, Strasbourg et ses habitants sont abasourdis, choqués, meurtris par un premier bombardement aérien américain. Quatre autres suivront jusqu’en septembre 1944 provoquant la mort de plus de mille personnes et détruisant plus de vingt pour cent du patrimoine immobilier privé et public de la ville. Alors que les espoirs de capitulation de l’Allemagne se renforçaient, ces opérations ont suscité un grand désarroi dans la population, attisé par l’intense propagande nazie.

Quels étaient les buts stratégiques et tactiques de ces bombardements visant une ville annexée contre son gré au IIIe Reich ? Y a-t-il eu des erreurs et des « bavures » commises par les aviateurs alliés ? Comment étaient organisés ces bombardements ? Comment a réagi la population ?

Un récit et une analyse complète sans a priori et sans tabou. Des photos jusque-là inédites en Alsace, provenant notamment de l’US Air Force. Une lecture vivante et émouvante grâce à de nombreux témoignages. La liste complète des victimes en fin d ‘ouvrage

RICHARD SEILER est historien, écrivain et ancien journaliste à la radio et à la télévision. Il est un spécialiste reconnu de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, plus particulièrement de la Résistance. Il a déjà écrit à ce titre plusieurs ouvrages de référence et collaboré à des revues spécialisées

 

Né à Strasbourg (France),historien de formation, mes 40 années de vie professionnelle, de 1963 à 2003, ont volontairement tendu vers une récurrente transversalité !

Sept périodes fortes, très différentes les unes des autres, marquent mon cursus:

-Journaliste à la station régionale de l’O.R.T.F. Alsace (1963-1967)


-Chef du secrétariat particulier, puis chargé de mission au secrétariat d’Etat à l’Intérieur et à la présidence du Conseil général du Bas-Rhin (1967-1974)


-Secrétaire général d’une fédération régionale (en Alsace) de syndicats professionnels (1975-1981)
-Chef du service des affaires culturelles au Conseil régional d’Alsace (1982-1987)


-Directeur régional (en Alsace) d’un cabinet de recrutement de cadres d’entreprises et consultant-spécialiste en reclassement professionnel (1988-1993)


-Journaliste au Conseil régional d’Alsace, affecté dans un centre d’animation et de ressources de l’information sur la formation professionnelle (1994-2003)


Dès mon départ du Conseil régional d’Alsace, je me suis investi dans une nouvelle traversée intellectuelle, celle de l’écriture et des recherches historiques liées à la Seconde Guerre mondiale.


Il me semble important de contribuer à la recherche de la vérité par rapport à certains événements et faits du passé, aujourd’hui encore volontairement occultés!
Cette démarche s’applique plus particulièrement à la tragique période de la Seconde Guerre mondiale. Plus de soixante ans après cet incroyable et inimaginable bouleversement, conscience complète ne semble pas encore avoir été prise de l’ampleur, à tous les niveaux, de ce cataclysme guerrier de dimension planétaire.
Je pense sincèrement qu’il faut inlassablement poursuivre la 
recherche par rapport à cette période si particulière.
Le chantier historique sur lequel j’ai beaucoup travaillé est celui du 
rôle extraordinairement important, et pourtant occulté, joué en France entre 1941 et 1944, par les réseaux britanniques chargés des actions de sabotage et de subversion vis-à-vis de la machine de guerre nazie.


Je me suis en particulier intéressé à la scandaleuse affaire du réseau Prosper, qui en février 2003 a fait l’objet d’un livre sous
 ma signature chez Pygmalion, dont l’histoire s’est inscrite dans le contexte des graves événements intervenus en France au cours
 du « terrible mois de juin 1943 ».

 

 

TELECHARGEZ LA REVUE DE PRESSE ICI